Les secrets de la beauté orientale

Le premier geste beauté de la femme orientale est de se rendre chaque semaine au hammam. Ce bain vapeur est un excellent soin pour la peau.

 

Le Savon Noir est un puissant exfoliant 100 % naturel, qui se présente sous la forme d’une pâte de gommage végétale et huileuse sans aucun grain, obtenue à partir d’un mélange d’huile et d’olives noires broyées et macérées dans du sel et de la potasse. 

Il débarrasse des peaux mortes, favorise la régénération des cellules et enlève les toxines. Après son application, laisser agir quelques minutes, rincer et le gommage avec le gant kessa sera parfaitement efficace.

  

Le Ghassoul, une argile marocaine 100 % naturelle, est utilisé après un gommage au savon noir. 

Cette argile, dont l’unique gisement connu au monde se trouve au Maroc, vient de la vallée de la Moulouya, à Missour, en bordure du moyen Atlas, à environ 200 km de la ville de Fès. 

Mélangée à de l’eau, ou de l’eau florale de roses ou de jasmin, elle forme une mixture très douce que l’on peut appliquer sur tout le corps. Elle va absorber les impuretés et les graisses, resserrer les pores de la peau et adoucir la peau et les cheveux.

 

Le Henné embellit, nourrit et purifie la peau à laquelle il donne un teint hâlé pendant une semaine, grâce au tanin présent dans sa feuille. Il régule la production de sueur. 

Pour le soin des cheveux, le henné se fixe sur la kératine du cheveu, enrichit la chevelure de reflets nuancés, renforçe les racines, gaine le cheveu, et préserve ses fonctions vitales. L’intensité de la couleur dépendra du temps de pose. La coiffure devient souple et éclatante.

Mélanger le henné à de l’eau chaude, afin d’obtenir une pâte onctueuse. Appliquer sur cheveux propres et secs, mèche par mèche, de la racine à la pointe du cheveu. Laisser agir de 30 minutes à 1 heure.

 

La Pierre d’argile artisanale est utilisée traditionnellement dans les hammams afin d’attendrir les peaux les plus récalcitrantes. Elle lisse en douceur les callosités des pieds, des mains et des coudes. Grâce à sa forte rugosité, elle élimine les cellules mortes et laisse respirer la peau. Les parties rugueuses préalablement enduites de savon noir sont frottées avec la pierre puis nourries avec de l’huile d’argan.

 

La Pierre d’Alun doit remplacer les déodorants saturés d’aluminium. Parfaitement tolérée par tous les types de peau, inodore, elle a la faculté d’inhiber la formation debactéries malodorantes sur la peau. L’alun est antiseptique, astringent et cicatrisant. 

Elle assure fraîcheur et propreté tout au long de la journée et s’applique très facilement sur la peau humide (aisselles, pieds…) puisque elle est soluble dans l’eau. 

Cette pierre translucide de couleur givre était, jusqu’au XVIè siècle, essentiellement d’origine naturelle et provenait principalement de carrières en Syrie. Aujourd’hui, elle est fabriquée à partir de substances minérales connues sous le nom d’alunites, qui renferment les éléments constitutifs de l’alun.

 

Le Souak, antiseptique et cicatrisant, est utilisé pour l’hygiène buccale. Il se présente sous la forme d’un fagot formé par une lanière d’écorce de racine de noyer enroulée sur elle-même. 

Le souak se mâche longuement ou se frotte sur les dents. Il fortifie les gencives et les colore d’un joli brun naturel, blanchit les dents, combat la mauvaise haleine, soigne les névralgies dentaires et réduit les aphtes.

 

La Khella est une plante herbacée de 20 à 80 cm de haut, que l’on reconnait à son inflorescence en ombelle, dont la forme caractéristique ressemble un peu au fenouil. Elle pousse spontanément autour du bassin méditerranéen, jusqu’au Proche Orient, sur des terres en friche, argileuses. 

Pour la médecine traditionnelle marocaine, les décoctions d’ombelles sont utilisées en gargarismes pour les soins de la bouche (gingivites, abcès buccaux, etc.) et contre les maux dentaires. Cette décoction est prise aussi, par voie orale, contre le diabète, les palpitations de l’aorte, les douleurs des reins et de la vessie. 

Traditionnellement, les rayons de l’ombelle, durcis à maturité, servent de cure-dents.

 

Le Khôl a des vertus nettoyantes, il protège les yeux du vent et du soleil. 

La recette classique est un mélange en proportions égales du sulfate de cuivre, de l’alun calciné, du Zenjar (carbonate de cuivre), quelques clous de girofle, et quelques gouttes d’huile d’olive, le tout est réduit dans un mortier. Puis on recueille la poudre dans un vase en terre, que l’on expose à une petite flamme. Pour enfin la tamiser à travers un fin mouchoir. 

Il est appliqué avec un bâtonnet en bois appelé «mirwed» que l’on enduit de poudre de khôl, on glisse entre les deux paupières jointes le bâtonnet et, par un mouvement de va et vient, le khôl souligne harmonieusement l’oeil ou la paupière.

Il donne au regard une profondeur et une luminosité mystérieuse. Sa tenue est plus longue qu’un crayon classique. 

Encore aujourd’hui, au septième jour d’un nouveau-né, la femme met du khôl au bébé, afin de protéger ses yeux fragiles des conjonctivites.

 

Le Aker est un rouge à lèvre traditionnel typiquement berbère composé d’un mélange de poudre de coquelicot et d’écorce de grenadine. Il se présente dans un petit couvercle en terre cuite trempé dans la teinture de coquelicot et de grenadine, séché au soleil. 

Ces pigments 100 % naturels tiennent longtemps sur les lèvres ou les joues et s’appliquent simplement à l’aide d’un pinceau ou en passant le doigt mouillé à même la pierre puis sur les lèvres. Pour un effet « gloss », il suffit d’ajouter une goutte de miel.

 

L’épilation naturelle orientale s’effectue avec du sucre mélangé à l’eau, du jus de citron et du miel.

 

L’huile d’argan est riche en acides gras essentiels qui maintiennent la peau souple et en bonne santé. Sa vitamine E lui confère des propriétés nutritives et adoucissantes comme soin pour le corps et les cheveux (en masque).

 

Riche en vitamines A, D et E, l’huile d’olive est nourrissante, émolliente, calmante, adoucissante et cicatrisante pour la peau. Si l’on y ajoute quelques gouttes huiles essentielles, elle fait une excellente huile de massage. 

Pour les soins des cheveux, on l’utilise en onctions ou en masque : on badigeonne les longueurs d’huile d’olive puis on laisse poser quelques minutes avec une serviette tiédie.

L’huile d’olive fait aussi des merveilles sur les mains sèches et les ongles cassants, les irritations de la peau (dartres et gerçures).

 

L’eau de rose, idéale pour tous les types de peau, hydrate, adoucit, rafraîchît et purifie la peau. Elle prévient même l’apparition des rides et peut entrer dans la composition de certains masques à l’argile. Appliquée directement sur la peau, sur du coton imbibé, c’est une lotion tonique des plus naturelles.

©blog.terremaroc.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0